Expatriation Egypte
Portail de l'expatriation en egypte, et de la mobilité internationale.

Egypte
France




 

ACTUALITES

 

Egypte



Revue de presse en provenance de l'Égypte.
 

La Logan débarque en Egypte

La voiture économique de Renault s´attaque à un marché égyptien en pleine mutation.

 

La Renault Logan 

Présentée officiellement au marché égyptien le 22 mai dernier, la Logan débarque en Egypte, porteuse d´espoirs pour le constructeur français. Cette voiture économique, produite à partir de pièces d´autres modèles et dans un souci d´économie poussé à l´extrême, doit servir de tête de pont au renouveau de la marque en Egypte. Objectif : séduire le consommateur égyptien par un prix de vente bien inférieur aux normes du marché.

Concurrencer les voitures asiatiques

"C´est vraiment une bonne nouvelle pour les consommateurs", selon Khaled Youssef, directeur général du réseau de vente Renault en Egypte. "Nous y plaçons beaucoup d´espoirs et d´ailleurs, avant même son lancement officiel, nous avions déjà des commandes." Avec seulement entre 3 et 5% de parts de marché, la marque au losange reste, certes, le leader des constructeurs européens sur le marché égyptien, mais ne tient plus la comparaison avec ses concurrents asiatiques.

Automobile économique conçue à l´origine aux marchés émergents, la Logan est déjà commercialisée dans plus de 40 pays et ses ventes en 2007 ont augmenté de près de 50%, Renault en ayant écoulées plus de 360.000, Un succès inattendu, qui a décidé le groupe à commercialiser sa voiture économique sur des marchés très matures, comme la France et l’Espagne, où les premiers modèles commencent à partir de 6000 euros.

Un marché en explosion

Suivant de près la croissance économique démarrée en 2005, le marché égyptien de l´automobile s´emballe : selon les chiffres du Département général du trafic du ministère de l´Intérieur, les ventes de voitures ont augmenté de 154% depuis 2002. En 2006, le nombre de véhicules immatriculés en Egypte atteignait 4,1 millions, dont 48% de voitures privées.

Selon les professionnels du secteur, la croissance ne ferait que démarrer et tous les facteurs d´un véritable boom sont réunis. Car avec un ratio de une voiture pour 36 habitants, le taux de motorisation reste encore très faible.


< Retour