Expatriation Egypte
Portail de l'expatriation en egypte, et de la mobilité internationale.

Egypte
France




 

ACTUALITES

 

France



Revue de presse en provenance de la France.
 

Soeur Emmanuelle est décédée

Les obsèques de Soeur Emmanuelle, décédée lundi 20 octobre à l´âge de 99 ans à Callian, auront lieu mercredi dans l´intimité dans cette localité du Var tandis qu´une messe requiem sera organisée à Paris, ont indiqué le maire de Callian et la Conférence des Evêques.
Le maire de Callian François Cavalier a précisé à l´AFP que "les choses vont se passer comme elle l´avait voulu: une cérémonie très simple aura lieu à la chapelle de la maison de retraite à 10h. Elle sera inhumée juste après au cimetière de Callian".
La religieuse vivait depuis 1993 dans la maison de retraite du Pradon, à Callian, qui appartient à l´ordre de Notre-Dame-de-Sion, la congrégation où elle avait prononcé ses voeux.
Dans un communiqué, la Conférence des Evêques annonce qu´"un hommage lui sera rendu au cours d´une messe de requiem célébrée en la cathédrale Notre-Dame de Paris mercredi 22 octobre à 15h".

Parmi les personnalités favorites des Français

Par ailleurs, ajoute la même source, "une messe en mémoire de Soeur Emmanuelle sera également célébrée, selon ses souhaits, à la chapelle Notre-Dame de la Médaille miraculeuse", rue du Bac à Paris (VIIe), samedi 25 octobre à 10h30.
Soeur Emmanuelle, religieuse franco-belge ayant dédié sa vie aux plus pauvres, est décédée dans la nuit de dimanche à lundi moins d´un mois avant de devenir centenaire.
Née à Bruxelles le 16 novembre 1908, Madeleine Cinquin était devenue célèbre en s´installant au Caire pour s´occuper des chiffonniers d´un bidonville.
Avec l´abbé Pierre, décédé en janvier 2007, celle que l´on reconnaissait à ses grosses lunettes, son petit voile blanc et son franc-parler arrivait régulièrement en tête des classements des personnalités préférées des Français.

Elle fonde une communauté en Egypte
Madeleine Cinquin prend le nom de Soeur Emmanuelle en prononçant ses voeux de religieuse dans la congrégation Notre- Dame-de-Sion, à 23 ans.
Devenue professeur de lettres et de philosophie, elle enseigne en Egypte, en Turquie et en Tunisie.
A l´heure de sa retraite d´enseignante, à 64 ans, elle s´installe dans la capitale égyptienne, où elle fonde une communauté pour venir en aide aux enfants de chiffonniers.
Elle crée ensuite l´Association Soeur Emmanuelle (ASMAE) en 1980 et parcourt le monde pour récolter des fonds. Elle était rentrée en France en 1993, à 85 ans, à la demande de ses supérieures.

"Une foi qui faisait trembler les montagnes"
De ses années égyptiennes, elle avait gardé un mot d´ordre, dont elle avait fait le titre de son dernier ouvrage: "Yallah, en avant!".
Jacques Chirac l´avait promue au grade de Commandeur de la légion d´honneur en 2002 avant d´être élevée au rang de Grand Officier en janvier dernier.
"Ma soeur Emmanuelle est morte, elle allait avoir cent ans, toujours jeune et admirable et belle et j´ai le coeur très gros", déclare Bernard Kouchner dans un communiqué.
"Je garderai toujours cette force de vie qu´elle m´a insufflée et le souvenir d´une foi qui faisait trembler les montagnes", ajoute le fondateur de Médecins sans frontières (MSF).
"Soeur Emmanuelle restera dans la mémoire de tous les Français comme la figure radieuse, généreuse, fervente et attachante d´une femme totalement dévouée au sort des plus pauvres", souligne, au nom de l´UMP, le député Dominique Paillé.

"Leçons de vie"
"Elle nous donnait des leçons de vie en permanence et elle était tout le temps d´essayer de nous redoper", a déclaré sur France Info Patrick Poivre d´Arvor.
Le présentateur de télévision préparait une émission spéciale sur les cent ans de Soeur Emmanuelle qu´il avait rencontrée il y a trente ans au Caire.
Pour Matthieu Ricard, proche du Dalaï Lama, la religieuse était "quelqu´un dont l´existence faisait chaud au coeur et dont la mémoire restera une source d´inspiration".
"La compassion sans action est stérile (...) Nous avons tant besoin d´une société altruiste et elle en était le porte-parole et une des actrices principales", a-t-il estimé sur France Info. (avec AFP et Reuters)


< Retour